41TFzTwQJXL

TITRE : Ma compagne, mon bourreau

AUTEUR : Maxime Gaget 

Editeur : j’ai lu 

Date de parution : 12 février 2015

Nombre de pages : 223

Prix : 6,70€

 

Résumé : 

 

En moyenne, un homme décède tous les 13 jours sous les coups de sa compagne. Cette réalité, souvent méprisée ou tournée en dérision, Maxime Gaget en a fait l’expérience pendant 17 mois.

Peu après son installation avec Nadia, les insultes et les coups deviennent son quotidien. Celle qui prétend l’aimer l’éloigne de son entourage, s’accapare ses moyens de paiement, le fait dormir à même le sol et lui inflige les pires sévices (douches froides, incurie, brûlures, etc.). Réduit en esclavage et privé de toute dignité, Maxime est trop honteux pour demander de l’aide, résigné à un sort qui s’aggrave de jour en jour ».

 

Avis : 

 

Un témoignage bouleversant et poignant.

 

Maxime qui est en reconversion professionnelle rencontre Nadia sur un site de rencontre dont il est modérateur. Petit à petit les liens se tissent et un rendez-vous se met au point. 

Tout le pousse à ne pas la revoir : son attitude, son physique. Mais quelque chose chez elle le magnétise tel un aimant. Cela le pousse à en savoir d’avantage, à continuer ses échanges avec elle jusqu’à ce qu’elle lui propose d’emménager avec elle et ses deux jumeaux.

 

Ce qu’il ne sait pas c’est qu’il va se jeter tout droit dans la « gueule du loup ».

 

Maxime est un homme sensible qui dit les choses simplement comme elles le sont et qui livre son combat douloureux contre toute cette violence, sans en rajouter. J’ai été très émue ainsi qu’énervée contre tant de haine envers cet homme qui ne demandait qu’à réussir. 

 

Ce témoignage met en avant les sévices que vivent les hommes. C’est un sujet qui est peu abordé mais pourtant qui existe bel et bien. Maxime par son parcours de vie est quelqu’un de touchant qui est prêt à tout donner pour les autres en allant jusqu’à s’oublier.

 

Nadia sait comment isoler Maxime de ses relations amicales comme professionnelles jusqu’à ce qu’il ne se retrouve complètement isolé. 

 

Malgré tout, il arrive à s’en sortir. Sa famille et amis le soutiennent jusqu’au bout ce qui lui permet ainsi de reprendre pied.

 

Opéré plusieurs fois par la suite, c’est en pièces que Maxime tente de se reconstruire dans sa nouvelle vie. 

 

J’ai vraiment aimé les points de vues des parents de Maxime à la fin du récit ce qui permet de comprendre leur ressentis pendant la relation de leur fils avec Nadia. Ils ont tous les deux été très affecté par ce qu’a subi leur fils. Mais leur présence a grandement aidé dans le rétablissement de Maxime.

 

Ce qu’a vécu cet homme, tout le monde peut le vivre du jour au lendemain. Il est important de ne pas rester dans le silence par crainte, pudeur et honte car le fait de parler peut sauver chacun d’entre nous. 

 

Je conseille fortement ce récit qui ne m'a pas laissé indifférente à tous ceux qui s'intéressent aux histoires de vie comme celle-ci. Dans ses pages, beaucoup de courage, de patience, de bonté et d'amour émanent de Maxime Gaget.

 

Citation du jour : 

 

« Nul doute qu’il me faudra des années encore avant de pouvoir, sinon tout effacer, au moins faire taire ce cauchemar récurrent » p-196